La dernière salle des appartements;je vous avait dit qu'elle était quelque peu atypique! Et là encore aucune explication, je ne peux donc vous dire à quoi elle correspondait.

Dans cette salle se trouve la première collection permamente d'oeuvre orientalistes en france, commencée vers la seconde moitié du 19è;

Le décor évoque un palais magrhébin; on y a reproduit la mosquée de Cordoue et une fontaine.

1 salle

3 salle

2 salle

4 salle

Tableau d'Alice Martinez Richter: Agadir, la terre a tremblée - 1960

5 tableau

Tableau de Jean Désiré Bascoulès

La halte au désert

6 tableau

Tableau de Paul Sibra

Vue de Sidi Bou Saïd - 1920

7 tableau

La Villa Abd-el-Tif

Surplombant la baie d'Alger, ce superbe bâtiment d'inspiration hispano mauresque tient son nom de Sid Hamoud Ben Abd-el-Tif, propriétaire des lieux . Entre avril 1907 et juin 1962, cette villa accueille 97 peintres, sculpteurs et graveurs, le plus souvent accompagnés de leurs  familles, la plupart étant des chargés de mission de la France coloniale. Tous témoigneront au travers de la diversité de leurs talents de la beauté de cette terre.

9 tableaux

8 tableaux

Ainsi s'achève cette visite des appartements des Archevêques. J'ai bien aimé, vu des très belless choses;  je regrette juste le manque d'explication sur ce qu'étaient les salles autrefois avec des photos à l'appui, et le manque de mobilier de l'époque.