Désolée je suis très en retard sur mes posts, mais 932 photos à trier, sélectionner et mettre en forme, ça fait du boulot! Sans compter les autres sorties!!

Nous voilà donc au pied des remparts d'Aigues Mortes.

Un peu d'histoire:

Le pape innocent IV appelle en 1240 les souverains d'Europe à la croisade afin de reprendre Jérusalem. Louis IX (futur St Louis) prend le commandement de l'expédition, mais ne disposant pas de port d'embarquement en méditerranée, il jette son dévolu sur le port "d'Aquae Mortuae"

En ce temps la Provence appartient à l'empire germanique et le Languedoc Roussillon aux rois d'Aragon. Aigues Mortes, propriété de l'Abbaye de Psalmody est échangée contre des terres aux environs de Sommières.

La cité des "eaux mortes" est alors située sur les rivages d'une immense lagune qui communique avec la mer par les graus et avec le bras le plus occidental du Rhône par ses immenses marais.

Louis IX fit construire une chaussée endiguée, seul accès terrestre entre Aigues Mortes et la terre ferme, défendu ultérieurement par la Tour Carbonnière. Il embarque pour la 7è croisade en 1248. Il embarquera de nouveau en 1270 pour une 8è croisade; il mourra peu après du typhus au large de Tunis.

Le plan de la ville est presque terminé. Aigues Mortes devient un centre d'échanges de tout premier plan avec les pays du Levant.

Elevée sur un "lido" marécageux, Aigues Mortes naît en 1240 de la volonté du roi Louis IX. Premier roi de France à disposer d'un port sur la méditerranée, il s'impose sur des terres cernées par les puissances voisines. Il bâtit la future tour de Constance et un château aujourd'hui disparu, et aménage des canaux vers la mer, Arles et Montpellier.

A l'abri de ses remparts, le port devient en 1278 l'unique porte du royaume au sud. Epices et laines y transitent. Mais Marseille le supplante lorsqu'en 1481 la Provence est rattachée à la France. Après la révocation de l'édit de Nantes en 1685, Aigues Mortes, ex cité protestante, transforme ses tours en prison pour huguenots.

Vers 1875 on crée un vignoble à l'abri du phylloxéra sur les terres de la ville qui connaît une nouvelle expansion, renforcée par la mode des bains de mer.

Aller, prêtes? Je vous emmène pour un tour des remparts et de la ville: 5km en tout!! Chaussez vos chaussures de marche et attention, les pavés sont hyper glissants!!

Quelques vues des remparts

20190923_172400

20190923_172517

20190923_172551

20190923_172638

et c'est parti, suivez la guide.  Les portes et tours sont toutes identiques, mais elles ont chacune leur signification.

AAAA

Le blason de la ville:

26 avril 1697 - Hozier.Il représente St Martin protecteur des rois de France qui partage son manteau avec un mendian

1

Tête de faune:

ce masque à l'angle de la corniche date du XVIIè, époque de la reconstruction de l'hôtel de ville.

2

La statue de St Louis:

1849, elle est sculptée par James Pradier pour commémorer les croisades. La statue de 3,25m surplombe un piédestal orné de dauphins

3

3A

L'église Notre Dame des Sablons:

XIIIè. La première église faite de bois et de roseaux date de 1183. Elle est réédifiée en pierre et de style ogival en 1246. En 1248, St Louis s'agenouille avant son départ pour la croisade. Les vitraux  du XXè sont de C. Viallat et B. Dhonneur.

5

5A

5B

Maison au 2 rue jean Jaurès:

Elle abrite 9 consoles ornées de têtes féminines (diadèmes et fuilles) et des vestiges de grandes fenêtres à meneaux.

6

Maison au 19 rue Jean jaurès

Fin XVIIè. Maison ornée de pilastres corinthiens avec feuilles d'acanthe et d'un ensemble de consoles profilées en S.

7

Maison au 24 rue Jean Jaurès:

Fin XVIIIè. Ornée de 4 clefs d'arc, la partie frontale présente des sculptures de figures en demi relief représentant les 4 saisons.

8

La fontaine:

Elle est installée le 12 avril 1896 pour inaugurer l'arrivée de l'eau potable à Aigues Mortes.

9

La porte de la Gardette:

L'entrée principale de la ville. Durant des siècles, protégée et surveillée par les soldats de la garde, elle est le seul accès à la cité fortifiée.

10

10A

La Tour de Constance:

XVIIIè. Sa construction date du vivant de St Louis vers 1241. Elle sert de phare, de résidence et de tristement célèbre prison. (je vous en reparlerai dans un autre post).

11

L'échauguette:

Cette échauguette ronde et couverte est destinée à la surveillance de l'entrée du logis du Gouverneur.

12

Le logis du gouverneur:

XVIè. Il est érigé par le gouverneur de Civey à la place de l'ancienne maison du roi incendiée au XVè.

13

Maison au 22 Bld intérieur ouest:

1679, achetée par les consuls pour les officiers de la garnison. Inscription sur sa façade" mare de Deu de montserrat"

14

La porte des Remblais

Porte de Montpellier jusqu'au XVIIIè, elle devient la porte des remblais, lors du remblayage du fossé

15

La tour des Bourguignons:

Durant le conflit Armagnacs/Bourguignons en 1421, une garnison de bourguignons est tuée. C'est l'hiver, le sol est gelé et afin d'éviter les épidemies, les corps sont empillés et salés. Ils seront extraits de la tour et enterrés après le dégel.

17

La porte de l'Organeau:

Le mouillage du vieux port explique son nom. Antérieurement appelée Tioule (égout), elle est dotée d'anneaux d'amarrage. (nous avons eu beau chercher, nous n'en n'avons vu aucun).

18

Porte des Moulins:

deux moulins à vent sont élevés et fixés sur chacune des tours (?)

19

La porte des Galions:

Son nom d'origine "porte de portalet" est remplacé par Galions, point d'amarrage sur l'étang de la ville.

20

La porte de la Marine:

Les galères s'amarraient le long de cette porte. L'étang, bassin de mouillage est appelé alors "étang de Psalmodi"

21

Maison au 35 bld Gambetta:

XVIIè. Seule maison avec un portique dont le couvrement est un plancher. Sa façade est percée de fenêtres à meneaux.

22

22A

La porte de l'Arsenal:

Nom donné de par sa proximité avec la place de l'arsenal.

23

La tour de la poudrière:

Tour de la poudre, puis de la poudrière, elle doit son nom à sa proximité avec le dépôt de poudre et de munitions.

24

La porte de la Reine:

En 1622, c'est par cette porte que Louis XIII et Anne d'Autriche entrent à Aigues Mortes.

25

Gargouilles, représentant des chiens féroces

26

La glacière:

Jadis recouverte de terre pour la fraicheur, elle est dotée d'un puits au centre. C'est la dernière existante dans la région.

27

La tour de Villeneuve:

Appelée tour des masques, puis rebaptisée du nom du général Romieu de Villeneuve, proche collaboateur de Louis IX.

30

La porte des Cordeleirs:

Au retour de la 7è croisade en 1255, Louis IX fonde un couvent de moines Cordeliers, entre la porte et la place de la Viguerie. Détruit en 1575 lors des guerres de religions, il est reconstruit au XVIIè, supprimé en 1772 et vendu en 1778 à un habitant.

31

La tour de la mèche:

 Une mèche était maintenue allumée afin de pouvoir mettre le feu aux poudres en cas de dangers. Toutes les tours et remparts sont perçés d'archères, étroite fente avec deux chambres de tir différentes: pour 1 peronne (ronde) ou 2 personnes (carrée) j'en reparlerai aussi.

32

La porte St Antoine:

Nom d'un cimetière voisin. Trois sculptures: une centauresse, un dragon et un centaure.

33

33A

La tour du sel:

Servant d'entrepôt, elle porte aussi le nom de "tour des prisons militaires"

34

Maison au 30 rue de la république:

XIXè, écusson de l'enseigne professionnelle du propriétaire, fabricant de cottes de mailles.

36

La chapelle des pénitents blancs:

XVIIè. Elle appartient à la confrérie des pénitents blancs et abrite une fresque classée de X.Sigalon et des tableaux de A. Glaise.

37

37A

37B

Maison au 6 place dela Viguerie:

Vestige d'une immense fenêtre à meneau

38

la chapelle des pénitents gris:

XVIIè. Elle appartient à la confrérie du même non et abrite un rétable en stuc classé de Jean Sabatier. Elle se visite, mais les photos sont interdites.

39

39A

39B

La croix des 5 plaies:

Ancienne croix inaugurée en 1814 sur la place St Louis à l'emplacement de l'actuelle statue de St Louis. En 1825 elle est déplacée dans le jardin de la chapelle.

40

En tout: 10 portes, 5 tours et 1640 mètres de remparts!

Des ruelles bien rectilignes

41 RUELLES

Et quelques détails

42 DIVERS

42A DIVERS

Nous avons loupé quelques maisons, mais vous avez un bel aperçu de la ville. En tout cas nous l'avons bien parcouru et surtout apprécié.

Une belle ville médiévale, superbement conservée. Et il nous reste encore beaucoup à découvrir. Pour le lendemain.