Ce mardi nous décidons de faire "chemin buissonnier" pour rejoindre Aigues Mortes.

20190921_131440

Nous emprunterons donc le chemin des Jasses d'Albaron, une large piste bien carrossée, qu'on peut faire: à pieds, en vélo, en charette pendant la saison touristique, à cheval ou en voiture. Au départ on voulait faire la balade en vélo (26km aller retour!!), mais vu les difficultées que j'ai eu hier, on le fera...... en camping car!!

20190921_131509

20190921_131712

20190921_131743

La draille de Méjanes ou draille des 5 gorges va des Saintes Maries de la Mer au domaine de Méjanes, ancienne demeure fortifiée des templiers datant du XIè, acquis par Paul Ricard qui en a fait une vocation touristique avec son petit train pour découvrir le milieu naturel camarguais. Nous ne verrons rien du domaine car fin de saison, il est fermé.

A la hauteur du mas Cacharel, nous trouvons une étendue d'eau avec des foulques macroules

20190921_131842

Sur le parcours de nombreuses manades et leurs taureaux

20190921_131955

Nous longeons l'étang de l'impérial

20190921_132038

celui du Malagroy

20190921_132113

Ces deux étangs classés réserve départementale ont été acquis par le Conseil Général des Bouches du Rhône en 1964 afin de préserver les quelques 2770 hectres de ces milieux naturels.

des étendues de sansouire

20190921_132208

20190921_132234

et de joncs aigus

20190921_132324

avec parfois de belles surprises comme ce faucon crécerelle au loin

20190921_132407

20190921_132445

et enfin!! des chevaux.

Le cheval camarguais est petit, entre 1,32 et 1,34m. Il a toujours une robe gris/blanc. Compagnon indispensable des gardians et des manadiers pour garder les taureaux. Il vit généralement en troupeau, le plus souvent dans les manades avec les taureaux.

20190921_132802

20190921_132637

encore plus loin ce sont de magnifiques taureaux, et je peux vous dire, que même de loin, ils sont impressionnants! Je ne me risquerais pas à traverser leur pâturage.

La robe du taureau camarguais est de couleur noire avec des reflets bruns et ses cornes sont pour la plupart en forme de lyre.

La race camarguaise n'est pas de grande taille: moins d'1,30m et son poids n'excède pas 450kg. Ces taureaux sauvages sont élevés uniquement pour les jeux taurins et courses camarguaises, mais aussi pour leur viande vendue dans le cadre d'une AOC.

20190921_132901

20190921_132949

Le dernier étang que nous longerons, celui du Vaccarès, peuplé de dizaines d'oiseaux de toutes sortes, mais beaucoup trop loin même pour mon bazooka

20190921_133132

20190921_133212

20190921_133245

20190921_133320

20190921_133401

20190921_133431

Il y a même des cygnes

20190921_133523

Il est temps de trouver un petit coin pour déjeuner. Chose faite au lieu dit paty de la Trinité, près d'un canal d'irrigation, en compagnie des demoiselles et têtards.

20190921_133613

Voilà, il est temps de quitter le calme, de retrouver la route principale et la civilisation. Mais avant, une dernière surprise de dame nature:

cette poule faisanne déambulant tranquillement sur le chemin. Les photos ne sontpas tip top car nous ne voulions pas la faire fuir, aussi j'ai pris à travers le pare brise du camping car.

20190921_133833

J'ai vraiment beaucoup apprécié ces deux journées passées en pleine nature camarguaise. Que de beautés vues, des paysages sauvages magnifiques qu'il convient à tout prix de préserver.

La Camargue est un bel endroit.