-3° cette nuit et seulement 3° au réveil! j'ai du mal à sortir de dessous la couette!! Bon allez courage, affrontons le froid et surtout le vent glacial pour allez visiter la ville. Mais j'avoue que j'étais tellement congelée que j'ai failli dire à zhom de rebrousser chemin et de descendre illico vers le sud. Mais arrivés dans le centre ville, on était un petit peu à l'abri du vent et çà allait mieux.

Construite sur les bord de la rivière Valira, Andorre la Vieille est abritée par la chaîne montagneuse d'Enclar. Elle est au centre d'une vallée dominée par le Pic de Can Ramonel. Capitale de l'Andorre et plus haute capitale d'europe elle a une altitude moyenne de 1050 mètres.

Première étape de notre parcours: la casa de la vall.

C'est l'ancien parlement andorran et considéré comme le plus petit d'europe. La maison bâtie en 1580 appartenait à la famille Busquets et fut acheté en 1702 par le Conseil Général. On peur voir différents éléments de défense comme des meurtrières et machicoulis. Diverses sculptures y sont aussi exposées. Aujourd'hui  la maison est utilisé lors de cérémonies officielles en présence des deux co princes: l'Evêque d'Urgell et le président de la république française. Un parlement plus vaste et moderne a été construit juste à côté.

On peut visiter l'intérieur qui est splendide, mais les photos sont interdites. J'ai donc acheté des cartes postales.

L'entrée

DSC_0951

DSC_0952

le pigeonnier et les petites tours

DSC_0969

DSC_0958

une des façades

DSC_0954

El centenari de la nova reforma 1866 - 1966

les danseurs interprètent le « contrapàs », une danse traditionnelle de l’Andorre comme hommage à la Nova Reforma (Nouvelle Réforme), qui intervint en 1866 ; elle signifia une réorganisation du Consell General et accorda le droit de vote et l’éligibilité à tous les hommes chefs de famille.
Œuvre de Josep Viladomat, 1967.

DSC_0959

7è centenari de la signatura dels pareatges 1278 - 1978

Le Pariage est le document que signèrent le comte de Foix, Roger Bernard III, et l’évêque d’Urgel, Pere d’Urg, pour mettre un terme aux hostilités qu’ils entretenaient à cette époque. Ils décidèrent alors l’institution d’un système de coseigneurie en Andorre : tous les ans, alternativement, l’un d’eux recouvrerait de ses sujets, les andorrans, les impôts, maintenant ainsi une paix éternelle. Ce document est considéré comme le texte fondateur d’un régime qui est actuellement unique, la coprincipauté.
Œuvre de Luigi Terruggi, 1978

DSC_0960

La salle d'attente qui était autrefois les écuries

20190505_105149

20190505_105153

le sol dallé en galets de la rivière Valira qui forme un motif floral

20190505_105158

les cartes postales

le tribunal de corts

20190505_192521

la salle des pas perdus où les conseillés attendent d'être reçus par le président

20190505_192345

la salle des séances

20190505_192552

la cuisine qui était le lieu de vie de l'habitation avec son immense cheminée haute de 11 mètres qui servait aussi à chauffer les chambres à l'étage

20190505_192504

l'armoire aux 7 clés, qui représentent les 7 paroisses. Pour que la séance de vote des lois puisse commencer, il faut obligatoirement que les 7 clés des 7 paroisses soient là

dinslacasa8.jpg

Un endroit vraiment magnifique. Et en sortant, on admire le paysage  sur la ville incrustée dans la vallée

vues vallée

On emprunte un ascenseur pour descendre vers le centre ville. Je suis intriguée par ces statues. Il s'agit des 7 poètes de Jaume Plensa. Un ensemble de 7 silhouettes humaines faisant références aus "stylites" de Constantinople et considéré comme une métaphore des sept paroisses andorranes.

DSC_0974

DSC_0976

Direction la vieille ville et l'église Sant Esteve. Une église romane du XIIè qui a subi d'importantes modifications. Seule l'abside semi-circulaire a été conservé. Cette église a été rénové en 1940 par Josep Puig y Cadafalch. Il remodèle le clocher et l'entrée latérale.

Je n'ai pas pu entrer car c'était l'heure de la messe.

DSC_0993

DSC_0980

DSC_0983

DSC_0986

le clocher

DSC_0996

l'entrée latérale

DSC_1000

 et au hasard dans le centre historique

Angel del trapezi

DSC_1007

quelques belles plaques

plaques

et fontaines

fontaines

El Ball del Contrapas. Oeuvre du sculpteur andorran Sergi Mas, réalisé avec une mélange de ciment et de marbre broyé. Elle représente une danse typique de la ville.

le bal

retour vers la ville "moderne"

Une sculpture de Salvadore Dali: la noblesse du temps de 1977;oeuvre en bronze de 4,90 m de haut. L'horloge se trouve sur un tronc d'arbre et présente une couronne qui symbolise la domination du temps sur l'humanité.

dali

Le pont de Paris créé par les ingénieurs Leonardo Fernandez Troyano et Guillermo Ayuso Calle en 2005. Long de 45 mètres en ligne droite et 27 mètres en section semi circulaire avec deux sphères en acier d'un diamètre de 2,20 mètres sur deux structures triangulaires.

DSC_1017

DSC_1018

cette étrange maison à colonnes

DSC_1027

encore une sculpture sur un rond point

DSC_1031

un petit bout de la rivière Valira qui traverse toute la ville jusqu'à San Julia de Foria

DSC_1032

 et pour finir ce tour de ville: la caldea.

Une oeuvre de l'architecte français Jean Michel Ruols spécialiste de l'architecture aquatique.  Un dôme de 6000 m2 d'une hauteur de 80 mètres et d'une largeur de 65 mètres. Les formes rappellent l'eau et les minéraux. Les lignes droites et verticales jouent avec des formes dynamiques  afin d'obtenir une construction avant gardiste. C'est un centre thermal.

DSC_1033

DSC_1035

Ainsi se termine ce tour de ville. Direction l'église de san coloma à 3 km. Un chouette parcours tout le long de la rivière.

A voir prochainement.