Direction Agde donc, pour un salon gourmand que j'adore: celui du chocolat.

43033976_2063824787002450_122544711264108544_o

Plus grand que celui de Narbonne, nous avons fait la route car il y avait un exposant que j'ai rencontré à Narbonne: Sun and Green et qui importe des produits de Madagascar, notamment des pots de petits piments oiseaux au combawa dont nous sommes friands et que nous n'avions plus en réserve. On avait donc une bonne excuse!!

Du chocolat donc sous toutes les formes et de toutes les saveurs. J'ai été interloqué par la saveur thé noir et surtout par le basilic, subtilement dosé. Mais celui qui m'a le plus étonné c'est sans conteste le chocolat pétillant! A laisser fondre sur la langue, des milliers de petites bulles s'en échappent, comme dans une coupe de champagne; c'est vraiment très surprenant.

Je vous montre quelques réalisations chocolatées

DSC_0336

DSC_0337

DSC_0353

DSC_0338

DSC_0339

super héros

DSC_0341

DSC_0342

au  menu du réveillon: plateau d'huîtres,

DSC_0343

cuisses de grenouilles,

DSC_0346

ou civet de sanglier?

DSC_0344

des restes d'halloween

DSC_0350

Déjà Noël

DSC_0352

DSC_0345

DSC_0362

le hibou d'Harry?

DSC_0360

et parmi les prestigieux invités aux diverses conférences, le champion du monde: Mickaël Azouz:

Mickaël Azouz quitte l'école à 14 ans et commence un apprentissage en pâtisserie à 15 ans. Il intègre par la suite les Compagnons du Devoir puis, à la fin des années 1960, il se rend à Paris chez Gaston Lenôtre, pendant deux années.

En 1988, il devient champion de France en pâtisserie. Il remporte à Lyon, en 1989, la première édition de la Coupe du monde de la pâtisserie. Ce titre lui permet d'être considéré comme l'un des pâtissiers-chocolatiers les plus réputés dans sa profession.

Il est professeur de pâtisserie dans plusieurs pays, à l'école nationale de la pâtisserie et à l'institut de gastronomie française, l'école « l'Étoile » à Venise

DSC_0356

Assurément un très beau salon bien gourmand!

mes achats: dans la boîte chocolat thé noir et basilic; puis noir amandes, noir gingembre; rochers lait et noir; mendiants; lait noisette; au milieu chocolat piment d'espelette et bien sûr chocolat pétillant en noir et au lait!

DSC_0386

Mais pas que

DSC_0382

nos pots de piments, de la poudre de combawa et du sirop de gingembre délicieux pour aromatiser les boissons chaudes ou froides, les soupes, le poisson, la salade, les sauces, etc.....

"Taille moi les hanches, à la hache,

J'ai trop mangé de chocolat!!!" Olivia Ruiz