Qui dit soldats, dit ravitaillement et distractions.  Le Fort a été conçu pour être autonome en cas d'attaque.

Le problème majeur qui s'est posé à Vauban était l'eau. En effet, le fort privé de source d'eau, doit stocker l'eau de pluie; les canalisations converges alors toutes au même endroit, dans un citerneau situé devant la porte. L'eau filtrée dans le citerneau devient potable par un système de charbon de bois, de gravier et de sable, puis va dans une cuve de 70 000 litres, située sous la caserne. Le trop plein s'évacue dans un 2ème citerneau au 1er niveau, puis rejoint une 2ème cuve de 50 000 litres située en sous sol du 1er niveau.

Le  trop plein de cette cuve se déverse dans un bassin à côté de la chapelle avant de sortir du Fort par une canalisation en pierres. (source du guide , je n'aipas vu les cuves enterrées).

Au 2eme niveau se trouve la caserne des officiers, de style catalan avec son balcon couvert. Elle abrite la boulangerie. Il fallait avoir de quoi nourir 400 soldats pour plusieurs semaines.

Les chambres, la taverne et l'intendance, qui ont été reconstituées au 1er étage.

DSC_5032

La boulangerie

DSC_5037

DSC_5035

DSC_5036

La taverne, lieu de détente

DSC_5038

DSC_5040

DSC_5041

peut être le lieu le plus important: l'intendance

DSC_5045

DSC_5046

reconstitution d'une chambrée du régiment du Vexin

DSC_5049

DSC_5051

Sur un pillier, un témoignage de soldats gravés dans la pierre

DSC_5042

DSC_5043

En sous sol, il y avait aussi une prison pour dames. C'est là qu'on enfermait les femmes soupçonnées d'être des empoisonneuses

DSC_5054

DSC_5058

DSC_5059

DSC_5056

DSC_5060

DSC_5062

Vauban avait également instauré une chapelle dans toutes les garnisons. Celle du Fort est dédiée à St Pierre

DSC_5066

DSC_5073

DSC_5076

DSC_5093

DSC_5079

DSC_5082

DSC_5083

DSC_5084

DSC_5085

DSC_5094

DSC_5095

Ainsi se termine cette très instructive visite du Fort Libéria. Une sacrée leçon d'histoire!!

Il est temps pour nous de redescendre en ville, par le souterrain aux 1000 marches qui n'en n'a heureusement que 754!!

Une sacrée expérience!

Très impressionnant et pas si évident que cela à descendre les 180 mètres de dénivellé.

DSC_5136

DSC_5137

DSC_5145

Il ne reste plus qu'à repasser le pont

DSC_5146

Une autre ville un peu plus loin a été elle aussi forifiée par Vauban; il s'agit de Montlouis que nous sommes aussi allés voir. On ne peut faire que le tour de ville. La forteresse a toujours  sa vocation puisque c'est là que viennent s'entraîner à l'année les commandos qui nous défendent.

La forteresse peut se visiter sous certaines conditions et c'est payant, par contre toutes photos sont interdites.