Que dire de cette ville sinon que nous avons été très déçus de ne pouvoir la visiter, faute de place pour garer la tortue. En effet tous les parkings ont une hauteur limitée à 2,10m, les rues du front de mer sont saturées de véhicules et de toutes façon la tortue aurait dépassée sur la voie et bien sûr impossible de circuler dans les ruelles étroites de la vieille ville. Et c'est pas faute d'avoir fait 6 fois le tour de la ville!!!!

Finalement on va se garer dans une zone où on n'a pas le droit  pour au moins monter par l'ascenseur jusqu'au château. (ce n'est qu'une fois là haut qu'on a vu qu'il y avait une route qui y montait ou nous aurions pu garer la tortue, mais vu que l'office de tourisme était fermé on n'a eu aucun renseignements!!!)

Et là encore grosse déception! Certes la vue sur la ville est très jolie, seulement on ne sait pas ce qu'on voit car il n'y a aucun panneaux. D'habitude il y a au moins des explications en catalan/ Espagnol et Anglais, mais là rien de rien; à peine 3 panneaux avec le nom de la tour ou des ruines! C'est vraiment dommage, sans compter que toutes les salles sauf une sont fermées!!

Par contre des buvettes, des cafés et restaurants, çà il y en a!! Cela donne plus à penser à un grand parc pour la sortie dominicale en famille qu'à un château!!

Cela nous a tellement gonflé que j'ai arrêté de photographier et qu'on est partis au bout de 30 minutes!

Pour les explications, voilà ce que j'ai trouvé sur le net:

Perché au sommet du Mont Benacanti à 166m, il offre une vue imprenable sur la baie et la ville d’Alicante.

C'est sur ce Mont qu'on été retrouvées les première traces de civilisation de la région qui date de 3000 ans. Au IX ème siècle, Alphonse de Castille s'empara du château qui appartenait à l'époque aux arabes, le jour de la Santa Barbara, d'où son nom. Il subit par la suite des modifications au XVI ème siècle sous Philippe II, puis fut bombardé au XVIIème, XVIIIème et XIX ème siècle. Il se compose de trois enceintes, la tourelle avec le donjon, les dépendances principales avec le salon de Philippe II et la Cour des armes, et enfin l'enceinte inférieure (XVIIIème) avec le ravelin "del Bon Repos".

Le château Santa Barbara

20191202_145719

20191202_145802

20191202_145917

La Tour Santa Caterina

20191202_150038

Les remparts

20191202_150216

Quelques canons

20191202_151521

Les ruines de l'Ermitage Santa Barbara

20191202_150258

20191202_150430

La seule salle ouverte c'était la caserne

20191202_150657

20191202_150533

De belles tentures

20191202_150742

ce que j'ai supposé être des armoiries; il y en avait sur tous les murs

20191202_150858

et au fond de la salle çà, sans aucunes explications, peut être la salle du trône

20191202_150959

L'évolution de la forteresse au fil des siècles

DSC_2800

DSC_2801

DSC_2802

D'en haut vue sur la baie et la ville

20191202_151344

20191202_151405

20191202_151427

20191202_151459

Ainsi s'achève la visite. Nous décidons de redescendre par la route et arrivons à la tortue juste à temps. La policia était là et nous avons échappé de justesse à la prune!!

Au détour ces deux statues

20191202_151249

20191202_151314

Je dois dire que je me suis entie très frustrée de n'avoir pu visiter la vieille ville et de déambuler le long du paséo. Je suis vraiment restée sur ma faim.