Rassurez-vous je ne vous ai pas oublié; juste un gros coup de fatigue cette semaine, donc pas de ballades; mais tout va bien.

Donc en cette période de rentrée scolaire, je vais vous parler de sciences naturelles, avec deux jolis insectes vu dans mon jardin.

Tout le monde connaît les gendarmes, pas ceux qui nous verbalisent, mais les autres, c'est insectes noirs et rouges qui courent partout.

gendarme 1

Personnellement je n'avais jamais vraiment fait attention au dessin sur leur dos, ce n'est que cette fois ci en l'observant que je l'ai remarqué.

De son nom scientifique Pyrrhocoris apterus (signifiant en grec feu et punaise), le pyrrhocore a plusieurs noms familiers : "gendarme", bien sûr, mais aussi "suisse", "soldat", parce que ses couleurs rouge et noir rappellent celles des uniformes de gendarmes et gardes d'autrefois, ou encore "punaise rouge", "punaise au corps de feu", "cherche-midi", ces noms s'expliquant par sa recherche constante d'une bonne exposition au soleil.

Le gendarme mesure autour d'un centimètre de long, c'est la punaise d'Europe la plus répandue et la plus commune, mais sans odeur. Cet insecte, comme toutes les punaises, est hémiptère hétéroptère c'est à dire qu'il a un appareil buccal de type piqueur-suceur, deux paires d'ailes (les postérieures membraneuses et les antérieures partiellement cornées), et de longues antennes. Cependant, beaucoup de pyrrhocores n'ont pas d'ailes ou n'en ont que de très courtes, ce qui fait qu'ils ne volent pas.

Les dessins rouge et noir que le gendarme arbore sur le dos ne sont pas des maquillages de type aborigènes ni des masques africains même s'ils y font penser, mais ils auraient quand même une vocation aposématique précise : celle d'effrayer ses prédateurs. Toutefois, il faut savoir que tous les gendarmes ne portent pas tous le même uniforme : plus il fait chaud, plus le noir sera important.

La femelle pond une soixantaine d’œufs  qui sont noirs et enfouis dans un peu de terre ou de feuilles ;  les larves rouge orangé éclosent en mai puis hiberneront avant de ressortir à l'état adulte dès l'apparition des premiers rayons de soleil.

gendarme

Autre insecte déjà observé: le criquet. Mais celui ci est différent de ceux que je vous ai montré; de couleur marron et plus grand que le criquet vert. C'est le criquet migrateur

DSC_0017

Le criquet (Caelifera) compte plus de 7000 espèces, mais une centaine seulement se rencontre en France. Ils se répartissent en deux sous-ordres : les criquets (Acrididea) et les criquets pygmées (Tridactylidea). Les Acrididés étant les plus courants.

Le criquet est un orthoptère c'est-à-dire qu’il a des ailes droites alignées avec le corps comme les sauterelles et grillons. Il mesure entre 2 et 8 cm et sa couleur varie du vert au brun, selon les espèces. Il vit le jour et se déplace en marchant, en sautant ou en volant. Son corps se décompose en 3 parties : la tête, le thorax et l'abdomen.

La tête forme un angle droit avec le corps, elle compte 2 grands yeux et 3 ocelles, des antennes moins longues que le corps, et la bouche constituée d’un appareil buccal broyeur. Le thorax porte les 3 paires de pattes, dont les postérieures sont en forme de Z pour bien sauter, et les 2 paires d’ailes (élytres à l’avant pour se protéger, et membraneuses à l’arrière, souvent très colorées).

L'abdomen, avec ses 11 segments, comporte les tympans, l'appareil digestif, l'appareil reproducteur et le système circulatoire.

Les criquets (mâles et femelles) chantent en frottant leurs pattes, plus précisément leurs fémurs, contre leurs ailes.

La reproduction des criquets se fait, en début d’automne, par un accouplement assez classique donnant lieu à la ponte des oeufs dans le sol, juste quelques jours après la fécondation. Pour ce faire, ils enfoncent leur abdomen dans la terre et les oeufs y sont enserrés dans une membrane rigide appelée oothèque où ils resteront tout l’hiver avant d’éclore au printemps qui suit. Ils seront alors à l’état larvaire sans que leurs ailes soient encore développées, ce qui se fera durant l’été.

Le criquet se nourrit de toutes sortes de végétaux en les grignotant, indifféremment même si les graminées ont sa préférence, mais tant qu’il est solitaire, il ne cause pas de dégâts, ce qui est le cas en France.

S’il vient à manquer de nourriture, il adopte un comportement grégaire et peut devenir un insecte ravageur à l’origine d’importantes défoliations, mais cela se produit uniquement en Afrique avec le criquet pélerin, en Asie et un peu dans le sud de l’Europe.

DSC_0014

Quelques gros plans sur l'oeil, le bout des ailes et les petites dents sous l'abdomen

www

Il est aussi joli que le vert, mais j'ai une petite préférence pour le vert.

DSC_0017

La leçon est terminée pour aujourd'hui!

Je vous souhaite une belle rentrée

fnd0q5zg