En sortant du Panthéon, nous avons fait un petit détour pour visiter l'église St Etiene du Mont qui était tout à côté.

1

Le roi Clovis avait construit au sommet du Mont Leucoticius, une église dédiée aux apôtres Pierre et Paul. Il voulut y être enterré ainsi que son épouse, Ste Clotilde, auprès de Ste Geneviève. La piété qui entourait le tombeau de Ste Geneviève ne tarda pas à donner son nom à la "montagne Ste Geneviève", puis à l'abbaye royale.

Jusqu'en 1220, les employés del'abbaye assistèrent aux célébrations dans la crypte de l'église abbatiale près du tombeau primitif de Ste Geneviève. Son corps reposait dans une magnifique châsse depuis le VIIème. A cette date, le nombre d'habitants s'étant fortement accru, le pape Honorius III autorisa l'évêque de Paris à construire une église attenante à celle de l'abbaye. Elle fut dédié à St Etienne.

A la fi du XVème, cette église étant trop petite, on en bâtit une nouvelle. La construction dura de 1492 à 1626. L'église fut commencé par le choeur gothique et la tour. Puis furent construits la nef de style renaissance et le cloîte, au chevet de l'abside. La première pierre de façade fut posée en 1610 par la Reine Marguerite de Valois. L'église fut consacrée en 1626 par Jean François de Gondi, premier archevêque de Paris.

Le 22 octobre 1793, la célèbre châsse de Ste Geneviève fut fondue: les ossements furent brûlés en place de Grève et leurs cendres jetées à la Seine.

Restait dans la crypte de l'église abbatiale, la pierre tombale sur laquelle avait reposé le corps de la sainte. En 1802 cette pierre primitive fur retrouvé dans les ruines et authentifiée. Elle fut transportée dans l'église paroissiale.

L'église mesure 68 mètres de long, 29 mètres de large et 25 mètres de haut.

Le jubé au grand arc en anse de paniers d'une portée  de 9 mètres,  à la magnifique  dentelle de pierre et aussi deux beaux escaliers en spirale, est soutenu par deux délicates  colonnettes.  Il servait à  la proclamation de l'épître  et de l'évangile.  Son ornementation est de l'époque  de François  1er.

2

La chair fut exécutée en 1651 par Germain Pillon. Samson soutient la cuve historiée  par les vertus  théologales :la foi, l'espérance, la charité  et les vertus  cardinales: la prudence, la justice, la tempérance et la force.

4

 Le buffet des grandes orgues est le plus ancien buffet de Paris (1631-1632 par Jean Buron). Ces orgues sont partis les trois plus belles de Paris: 4 claviers, 90 jeux, 7000 tuyaux.

2

La châsse de Ste Geneviève

4

d'autres vues de l'intérieur

5

 

Le cloître construit en 1605. Son ntérêt réside dans ses 12 Vitraux rassemblés par Le Viel en 1734. Destinés à être vu de près ils furent peints comme les vitres domestiques de l'époque, le colori du verre pris dans la masse avec des émaux apposés.

ILes différents sujets de ces vitraux se rapportent presque tous à l'eucharistie et à la rédemption.

6

 

7

8

9

10

Et quelques vues de l'extérieur

11

Et au retour, je me suis amusée à prendre de photos du bus

La Sorbonne, le quai des orfèvres et la Seie

12

 

Le Louvre et un bout de l'Opéra

13

Ainis se termine mes ballades parisiennes. Malheureusement le temps ne m'a pas permis de faire tout le programme que je m'étais concocté.

Ce n'est que partie remise.

Prochaine étape: Alès et Narbonne