Un fruit que j'ai découvert au marché du dimanche matin de Papeete.

DSC_0077

bien sûr j'ai voulu en savoir plus; j'ai donc une nouvelle fois consulter ma bible: Tahiti Héritage:

"Le pacayer, originaire de l’ouest de l’Amérique du Sud, a été introduit en Polynésie Française en 1850 aux îles Marquises et un peu plus tard à Tahiti. Il porte de longues gousses blanches dont la chair est comestible.

L’arbre peut atteindre 20 mètres de hauteur et près de 50 cm de diamètre, à l’écorce lisse, brun clair et plus ou moins plissée transversalement. Le fruit appelé Pacaye, Pakai ou Guama à la forme de grosses gousses avec quatre crêtes anguleuses. Elles contiennent chacune, comme un haricot, une dizaine de graines noires enfermées dans une pulpe blanche comestible très sucrée, moelleuse et cotonneuse. Cette chair ressemble à de la crème glacée, c’est pourquoi elle est appelé en anglais « Beans alias Ice cream » (crème glacée de haricots).

Le Pacaye est généralement consommé frais, est riche en sucre.  Les graines peuvent être cuites ou grillées et la pulpe consommée en crème glacée.

La gousse de Pakay, une fois séchée est utilisée comme crécelle. Lorsqu’on le secoue, les graines à l’intérieur s’entrechoquent et émettent un son clair et doux."

Capture d’écran 2016-12-18 à 16

Capture d’écran 2016-12-18 à 16

Crédits photos Tahiti Héritage

l'intérieur

DSC_0076

 

J'ai beaucoup aimé; le fruit me fait penser au Jacqu qu'on mangeait à La Réunion et à Mayotte, mais en plus doux et fruité.

les graines une fois séchées

DSC_0002

et surprise! En ouvrant un fruit, il y avait 2 graines qui avaient commencé à germer. Bizarre d'ailleurs car il n'y avait pas de racines, juste un embryon de feuille. Je me suis amusée à les déposer sur du terreau, et à mon retour de vacances, voilà ce que j'avais:

DSC_0003

Bon çà m'étonnerai que j'ai des fruits d'ici mon départ, mais pour l'instant çà pousse et çà donne une touche de verdure à l'appartement.

Dimanche