Un tour du côté du village les Cabanes de Fleury pour assister à un spectacle équestre donné par les cavaliers  de la manade la Bâtisse et le voltigeur Laurent Buffanio.

L'occasion de découvrir les jeux traditionnels camarguais qui ont été instauré par le Marquis Folco de Baroncelli Javon.

Né en novembre 1869 à Aix en Provence et mort en décembre 1943 à Avignon, il a voué sa vie à la création d'une région: la Camargue, en lui donnant son identité actuelle, sa langue, ses coutumes, ses traditions et son folklore, tel que l'on peut le voir de nos jours.

En 1891 avec Frédéric Mistral, il créé le journal "l'aïoli" pour défendre le monde rural et le payans à l'époque du jacobinisme où la révolution industrielle faisait la loi. Il découvre la Camargue et a un vrai coup de foudre pour cette région qu'il va défendre toute sa vie. Sous son égide, les vachers deviennent gardians avec leurs codes vestimentaires, les jeux populaires deviennent les jeux camarguais régit par des règles et la langue devint une langue à part entière. On lui doit également la fameuse croix camarguaise: une ancre surmontée d'un coeur.

De sauvage et insalubre, la Camargue devint noble et terre de liberté.

Présentation des gardians

DSC_5662

DSC_5663

DSC_5664

DSC_5666

DSC_5678

DSC_5679

Le jeu de l'orange

Les uns à la suite des autres, les gardians lancés au galop dans l'arène doivent attrapper une orange des mains d'une jeune fille. Pas si évident que cela!

DSC_5683

DSC_5684

Le jeu du bouquet

Il s'agit d'un duel entre deux gardians. Le 1er brandi un bouquet et s'en va défier un autre gardin qi va tenter de le lui arracher. Cela demande une sacrée maîtrise dans la conduite des chevaux: feintes, demi tours, le tout en tenant la bride du cheval d'une main

DSC_5727

DSC_5735

Le jeu du brassard

2 équipes s'affrontent. Il s'agit d'arracher du bras de l'adversaire son brassard. L'équipe qui arrache le plus de brassards a gagné.

Le jeu de la chaise

Sur le même principe que celui des chaises musicales, mais à cheval. Lorsque la musique s'arrête, les cavaliers descendent de cheval pour s'asseoir sur une chaise tout en tenant leur cheval par la bride. Celui qui reste debout à perdu.

Entre chaque jeu, nous avons pu admirer l'agilité et l'habileté du voltigeur Laurent Buffanio, comme ici avec son arc et ses flèches. Et c'est déjà pas facil à pied, alors imaginez à cheval!

DSC_5688

DSC_5690

DSC_5691

DSC_5694

DSC_5716

DSC_5717

et un dernier film pour admirer son habileté.

Et après ce superbe spectacle, pour nous remettre de nos émotions, nous irons prendre un cours de cuisine; la cuisson des escargots à la sauce cabanon, en musique avec les Taraf Goulamas. Mais çà c'est une autre histoire!