J'ai découvert cet endroit encore une fois par hasard, en me promenant dimanche tout au fond de la marina de Gruissan.

Je suis tombée sur la plage de Grazel que je connaissais de nom, et sur ce long îlot, terre de repos des goélands leucophée. Désert l'été à cause des touristes qui envahissent l'îlot puisqu'on peut y aller à pied, ils reviennent s'y abriter dès la mauvaise saison. Certains restent en bord de mer, d'autres se cachent dans la végétation.

DSC_1169

DSC_1049

DSC_1086

Le goéland leucophée est le plus grand de la famille des goélands. Il se distingue du goéland argenté par ses pattes jaunes et son plumage plus foncé.

Il s'accomode de tous les terrains, niche sur les toits ou en colonie sur les étangs de notre région, et bien sûr sur les plages.

Il se nourrit de tout ce qu'il trouve, il chasse, il pêche, se gave de vers et des déchets des chalutiers; il apprécie aussi nos restes qu'il va chercher dans les décharges ou dans nos poubelles.

Considéré comme espèce intrusive et envahissante, il peut être "dangereux" n'hésitant pas à attaquer pour chaparder un bout de sandwich, ou une cotelette grillant sur le BBQ. De nombreuses campagnes de stérilisation des oeufs sont organisées pour enrayer leur prolifération dans les villes.

DSC_1063

DSC_1072

DSC_1080

DSC_1171

DSC_1160

DSC_1167

DSC_1152

avec un grand cormoran. Les autres étaient tous de l'autre côté de l'île, je n'ai pas pu les photograpier.

DSC_1154

DSC_1157

approchons nous un peu

DSC_1088

DSC_1089

DSC_1047

DSC_1052

qui c'est celle là?

DSC_1060

DSC_1090

DSC_1091

DSC_1110

une petite toilette

DSC_1140

DSC_1164

fait soif!

DSC_1165

DSC_1105

juste un court rayon de soleil

DSC_1142

et bye bye!!

DSC_1133

C'est vrai que quand on les regarde de près, ils n'ont pas l'air commode, mais je ne me lasse pas de les regarder (et photographier, comme les flamands et les ragondins).