Je nous avais inscrit à une des dernières sorties de l'année organisée par la parc de la narbonaise, intitulé:

"La Clape autrement, à la rencontre des fossiles".

L'intitulé était alléchant et nous connaissions déjà une des deux guides, Mireille la conteuse qui nous a encore régalée de ses légendes.

Malheureusement le temps n'était pas au rendez-vous: brume, grisaille et vent, mais ouf pas de pluie! Cela n'a pas découragé le groupe de dizaine de marcheuses/marcheurs que nous étions.

Notre but: la vigie qui culmine à 214 mètres. 3 heures de marche sur des chemins caillouteux et gadouilleux.

DSC_0004

DSC_0006

premier arrêt devant ce mur de pierres dont la particularité est qu'il a des sièges

DSC_0003

DSC_0002

et c'est là que certains d'entre nous trouvent leur premiers fossiles, principalement des oursins. Bon moi j'ai beau chercher, je ne vois que des cailloux!

Nous continuons notre marche avec pas mal d'arrêt pour découvrir quelques plantes:

La salsepareille en fleurs au parfum de miel

DSC_0007

du laurier tin (pas comestible)

DSC_0012

là 2 plantes qui se ressemblent, côte à côte

la stéhéline

DSC_0013

et la lavande aspic

DSC_0015

le myrthe, la plante d'Aphrodite; la légende dit que c'est la première plante que la déesse à vue en arrivant sur la terre et qu'elle s'en est parée.

DSC_0017

Du chèvrefeuille entrelacé

DSC_0024

une couronne d'euphorbe

DSC_0026

un plantain corne de cerf, car ses fleurs ressemblent au cornes des cerfs

DSC_0028

et ce papillon en parfaite osmose avec une linule

DSC_0033

quelques vues du paysage environnant

DSC_0034

DSC_0035

DSC_0036

DSC_0038

au bout du chemin

DSC_0041

le coffre de Puech Redon

DSC_0042

puis nous empruntons le chemin du Vent de Farine qui porte bien son nom, tellement c'est venteux.

DSC_0046

DSC_0047

Une montée un peu rude qui nous amène à la Vigie, final de la ballade et sa vue époustouflante, même sous la brume

DSC_0048

DSC_0049

au loin les salins de Sainte Lucie

DSC_0059

la digue de créneau naturel, là où je vais souvent marcher

DSC_0062

DSC_0063

DSC_0064

les arbres se recouvrent de lichen

DSC_0054

DSC_0055

et les ruines du Colombier

DSC_0050

et après 3 heures de marche, la pause pique nique est la bienvenue!! Nous trouvons une plate forme rocheuse, entourée de pins qui vont nous abriter du vent.

DSC_0067

DSC_0068

deux bondrées cendrées vont nous survoler un moment, mais trop hautes dans la brume pour que je puisse bien les photographier

DSC_0069

DSC_0070

et il est temps d'entamer la descente

Au passage beaucoup de férules, plante préférée des cigales qui viennent y pondre leur oeufs; c'est une plante de la famille du fenouil, très ligneuse et surtout toxique.

DSC_0071

DSC_0072

un arbousier

DSC_0076

DSC_0077

un scolopendre en chasse

DSC_0079

une daphnée garou, toxique elle aussi, mais si belle

DSC_0086

DSC_0088

et je fini sur cet étrange mais joli papillon à points rouges

DSC_0084

et ma maigre récolte (comparée aux autres)

DSC_0089

des oursins

DSC_0090

des morceaux d'ammonites

DSC_0094

coquille de moule

DSC_0093

une palourde

DSC_0096

une petite moule

DSC_0097

et ceux là je me rappelle plus, juste que cela servait de monnaie

DSC_0098

Voilà; malgré un temps maussade, nous avons passé une très bonne journée, riche en découvertes, et avec toujours une très bonne ambiance.

Merci à Mireille de Gratte Caline pour ses légendes qui ont agrémenté le parcours et à Virginie pour sa connaissance des plantes, des pierres et de l'environnement de la Clape.