Nous voilà donc à l'intérieur du Sacré coeur, et je dois avouer que je suis quelque peu déçue. je m'attendais à plus de magnificence, avec des sculptures et des dorures de partout. En fait l'intérieur est plutôt "sobre", ce qui est logique finalement, vu le contexte de sa construction. Par contre il y fait très sombre; à part la nef et le choeur éclairés par le dôme, les déambulatoires et les 14 chapelles sont dans une quasie obscurité. J'ai essayé d'éclairer au maximum les photos prises.

On ne peut pas accéder à la nef et on voit le choeur de côté seulement car un cordon fait tout le tour et empêche les visiteurs de troubler cet espace voué aux pèlerins qui viennent ici chaque jour, prier et faire pénitence, donc il ne faut pas troubler leur recueillement. Ce que je comprends tout à fait!

L'intérieur est de style romano byzantin. La basilique fait 85 mètres de long pour 35 mètres de large.

Les vitraux posés de 1903 à 1920 sont détruits en 1944 lors des bombardements et refaits en 1946.

La maquette

11 maquette

Le cul-de-four de l'abside est décoré de la plus grande mosaïque de France, couvrant une surface de 473,78 m2. Conçue par Luc-Olivier Merson et exécutée de 1918 à 1922, la fresque représente le Sacré Coeur de Jésus (entouré de la vierge Marie et de saint Michel) glorifié par l'église catholique et la France. À sa base, la phrase en latin (SACRATISSIMO CORDI JESU, GALLIA PŒNITENS ET DEVOTA ET GRATA) sur la frise signifie : « Au Cœur très saint de Jésus, la France pénitente, fervente et reconnaissante ».  

7 abside

7B abside

Le maître autel en marbre de Sienne dans le chœur est de Rauline. Le retable de Lucien Magne est orné d'une représentation du Christ en croix, entouré de chaque côté des apôtres. Le tabernacle est surmonté d'un ciborium en argent doré : conçu en 1902, il est orné de deux anges supportant l'ostensoir qui renferme le corps divin. Devant ce maître-autel, l'autel doré provient de la crypte de la basilique.

8B choeur

8C choeur

8 choeur

La grande coupole fait 16 mètres de diamètre; sa clé de voûte est à 55 mètres au dessus du sol. Elle repose sur des pendentifs où 4 anges sont porteurs d' instruments de la passion.

10 coupole

10C coupole

10B coupole

10D coupole

Les grandes orgues de la basilique du Sacré-Cœur ont été construites par le célèbre facteur d'orgues Aristide Cavaillé Coll en 1898 pour le château que le baron Albert de L'Espée, grand amateur d'orgue, venait de faire construire à l'Ilbarritz. Cet orgue est le dernier grand instrument de Cavaillé-Coll, doté à l'époque de 70 jeux répartis sur quatre claviers manuels de 61 touches et pédalier de 32 marches.

Après la mort du baron et la vente de sa demeure, l'orgue fut racheté par la basilique qui n'en possédait pas.

L'instrument subit quelques modifications en 1930-1931, puis des modifications plus importantes en 1959.

L'instrument se dégrade au fil des années, jusqu'à devenir quasiment injouable. Sa restauration est programmée au début des années 1980.

Actuellement l'orgue est très empoussiéré par la suie générée par les cierges. Sa restauration est à l'étude.

9 orgue

Quelques unes des diverses chapelles

13 chapelles

14 chapelles

et quelques étapes du chemin de croix

12 chemin de croix

Ainsi se termine la visite du Sacré Coeur. Je pense qu'une visite guidée doit être plus riche en détails et explications. J'ai trouvé les miennes sur le site de Wikipédia, mais je suis restée un peu sur ma fain concernant l'intérieur.

Peut être la referais-je lors d'un nouveau séjour.

En attendant, prenez soin de vous et restez bien chez vous.