L'autre jour en photographiant une asphodèle, j'ai eu la chance de voir, observer et photographier une drôle de bestiole. En fait je ne l'avais pas vu, et si elle n'avait pas bougé je serai passée à côté tant son mimétisme avec la plante est parfait.

Il a l'allure d'un phasme, les pattes armées de la mante religieuse (dont il est de la même famille) et la tête d'un monstre venu de l'espace! C'est????? Une empuse pennée!! Celle que j'ai vu est un jeune on l'appelle le diablotin et çà lui va bien.

20200215_132417

Dès la naissance à la fin de l'été, les empuses pénnées ont déjà l'allure des adultes à part une taille plus petite, un abdomen courbé et pas d'ailes. On les appelle alors des diablotins.

Très difficile à voir, tant son camouflage est élaboré; il ressemble à une branche et peut rester des heures immobiles au soleil. Il peut aussi rester des semaines sans manger et une petite mouche lui suffit en guise de repas. C'est ainsi qu'il arrive à passer l'hiver.

20200215_132438

A la sortie de l'hiver, avec tous les insectes qui sortent, les diablotins vont vite devenirs adultes et fin mai ils deviennent alors des empuses.

Les mâles se reconnaissent à leur deux antennes qui ressemblent à des peignes, alors que les femelles n'ont que de minces filets.

Photo prise sur le net

empusa--pennata-visoflora-84309

Entre mai et juin, les empuses s'accouplent et fin juin les femelles laissent une petite oothèque contenant les oeufs (comme les mantes). Puis à la fin de l'été les adultes mourront tandis que les petits verront le jour.

20200215_132510

20200215_132539

Alors il est pas beau mon diablotin?