Finalement nous avons pu y accéder en passant par l'autre côté au sortir de Escaldès d'Engordany. La route est plus belle et plus rapide.

Nous dormirons sur le parking du sanctuaire, l'occasion de l'admirer de nuit.

20191027_214858

20191027_214928

20191027_214950

20191027_215013

L'ensemble historique de Meritxell se compose de deux monuments:

Le sanctuaire ancien connu sous le nom de Santa Maria

Le nouveau sanctuaire est construit en 1976 sous la direction de l'architecte catalan Ricard Bofill.

La 1ère mention au site de Meritxell remonte à la seconde convention d'Andorre du 8 janvier 1176. Ce n'est que le 24 octobre 1873 que le conseil général proclame officiellement la Vierge de Meritxell, "sainte paronne et protectrice spéciale de la principauté d'Andorre".

L'église du village est une construction romane ayant subi d'importantes modifications à l'époque baroque. Elle se composait d'une seule nef couronnée à l'est par une abside semi circulaire.

Le sanctuaire ancien a été détruit par un incendie en 1972; il a été restauré pour devenir une salle d'exposition dédiée à la Sainte Patronne d'Andorre.

20191027_221801

20191027_221822

20191027_221845

la couronne de la Mare de Deu

20191027_221930

la cloche

20191027_222146

copie des statues de la Vierge à l'enfant. Les originaux sculptures romanes du XIIè ont été détruites dans l'incendie

20191027_222210

Alta Major

20191027_222019

Alta de Santa Anna

20191027_222040

Alta Remig

20191027_221952

Photos de l'ancienne église et de l'incendie

20191027_222123

20191027_222236

La construction du nouveau sanctuaire devait tenir compte de configurer le projet sur trois piliers symbolisant la force, la grandeur religieuse et monumentale du site: la foi, la culture et l'identité.

Le résultat final est une construction avant gardiste avec des arcs et des tours inachevées, afin de rappeler les vestiges romans de l'ancien sanctuaire. Se monument se distingue par l'utilisation du noir et du blanc afin de créer un effet rappelant l'architecture de la renaissance italienne.

20191027_215134

20191027_215156

20191027_215215

20191027_215238

20191027_215314

20191027_215416

Le bâtiment centrale est organisé sur la base d'une nef en forme de croix grecque déformée. Il dispose d'une abside carrée et d'une voûte en berceau. Cette construction émet une grande quantité de lumière, le bâtiment disposant de larges ouvertures.

Bofill s'est inspiré de l'art roman catalan dans sa tour clocher ainsi que dans son cloître adossé et sa voûte sur croisées d'ogives.

20191027_222308

20191027_220010

20191027_215749

Le sanctuaire ne présente aucun type d'ornements et est extrêmement austère à l'intérieur. La couleur blanche qui domine sur le plafond, la mosaïque et les arcs extérieurs représente la neige propre au paysage catalan où se trouve enclavé le sanctuaire.

L'un des principaux matériaux utilisé est la pierre d'ardoise extraite de la montagne alentour.

20191027_215816

20191027_215922

20191027_215945

20191027_215858

A l'intérieur se trouve 7 sculptures de Sergi Mas qui correspondent aux saints patrons des sept paroisses andorranes qui reconnaissent Meritxell en tant que sanctuaire national andorran.

20191027_220313

20191027_220952

20191027_221157

20191027_221357

Sculpture de la Vierge à l'enfant. C'est une reproduction l'autre ayant été détruite dans l'incendie. Elle présente les mêmes caractéristiques que la sculpture originale médiévale avec des mains et des yeux exagérés, s'inspirant du Christ en majesté roman.

20191027_220049

Fontaine d'eau centrale

20191027_215837

Plan du sanctuaire

20191027_215456

Et maintenant une bonne grimpette pour aller voir les deux oratoires et la croix de Meritxell

20191027_222626

20191027_222657

20191027_222732

20191027_222813

20191027_222438

20191027_222516

20191027_222557

Et pour finir, voici la légende de Meritxell:

" Le jour des Rois, un berger, qui se rendait à Canillo pour assister à la messe, trouva un églantier en fleurs en plein hiver, là où se dresse désormais le sanctuaire.

Sous cet églantier, le berger découvrit une belle sculpture d'une vierge. Cette sculpture fut apportée à l'église de Canillo et placée sur son maître autel, dans l'idée de lui construire un temple. Le lendemain, la sculpture avait disparue de l'église et se trouvait à nouveau sous l'églantier.

Les habitants d'Encamp décidèrent alors que la Vierge ne voulait pas rester à Canillo et ils la placèrent dans leur église en l'enfermant à clé. Le lendemain, l'histoire se répéta et la sculpture apparut sous l'églantier, avec un détail: pendant la nuit il avait neigé, mais il n'y avait pas de neige sous l'églantier ni tout autour.

Ces faits furent considérés comme un miracle et les villageois comprirent alors que la Vierge souhaitait rester à cet endroit.

C'est ainsi que fut construite l'église  Santa Maria de Meritxell"

Une bien jolie légende.

La visite du sanctuaire est terminée; nous prenons la route, direction Canillo.