Les concerts se suivent et ne se ressemblent pas.

Ainsi Dimanche pour le dernier jour des festejades de Fleury, Jérémy Frérot  se produisait. Et bien qu'elle déception!

Autant le duo ėtait sympa, autant tout seul, il vaut pas un caramel!

Un son ďéplorable et le pauvre n'a pas de voix. Piètre prestation. Nous sommes partis après 3 chansons.

20190806_161419

Les narbonnais Eko Eko qui assuraient la 1ère partie était nettement mieux.

20190806_160924

Et lundi soir, direction Gruissan où c'était au tour de Louis Bertignac de se produire. On s'est dit: normalement ça  va être super.

Hélas il n'en fut rien. Le son était très  bon, quoiqu'il manquait une guitare de plus, Louis Bertignac à encore de la voix mais sa prestation n'était pas à  la hauteur. Des reprises du groupe Téléphone, mais aussi de chanteurs anglo saxons, américains, dont il a traduit les paroles. Bref pas terrible! On a eu l impression d'assister à  un orchestre de bal de village.

Il y a un temps où un chanteur doit savoir quand s'arrêter! Là encore nous sommes partis avant la fin. 

En plus on est arrivés tard, du coup on s'est retrouvé au fond et du haut de mon 1,63 mètres, j'ai bien vu les projecteurs! Lol!

Bon en me mettant sur la pointe des pieds j'ai réussi à  voir sa tête  de loin.

20190806_161306

Espérons que les prochains seront à  la hauteur, surtout le Heiva Tahiti de ce soir!