Hier soir j'ai participé à  ma première sortie, organisée par le Parc naturel rėgional: plantes magiques des marais, au Grand Castelou.

La première heure était consacrée aux arbres porte bonheur et à  la confection de gris gris.

Voici un aperçu de nos oeuvres

20190710_145014 

Et les miens

Un coeur tressé  en tiges de jonc aigu pour chasser les sorcières

20190710_144836 

Et un tube de bambou avec des feuilles de frêne contre les sorcières, du sel noir contre les mauvais esprits et du riz blanc pour le bonheur et la prospérité.

20190710_144812 

Puis en route pour la balade. C'est incroyable! J'ai fait ce parcours des dizaines de fois sans imaginer la diversité de  toutes les plantes que je croisais. En voici quelques unes.

Le chêne têtard. Sa forme résulte d'étêtages réguliers pour faire du bois de chauffage ou de tressage. Là  avec les feuilles on ne se rend pas bien compte. C'est l'hiver que l'on voit mieux sa tête ébourriffėe.

20190710_144606 

La prête. Plante toxique pour le bétail. Possède un fort taux de silice. On s'en servait autrefois pour nettoyer et rėcurer les casseroles.

20190710_143020

La guimauve. Ce sont les racines qui entrent dans la composition des bonbons.

20190710_143152

L'aristoche, plante prėfėrėe des papillons comme la diane et la proserpine.

20190710_143352

La bardane, de la famille des charbons. Bien connue des promeneurs, ses boules s'accrochent aux vêtements et aux poils d'animaux.

20190710_143518 

La cardère. Ses têtes servaient autrefois à  carder la laine. Appelė aussi "cabaret des oiseaux" . Les feuilles creusent gardent en réserve l'eau, dont viennent se régaler les oiseaux, surtout le chardonneret élégant.

20190710_143817

Le plantain major. Ses feuilles froissés atténues les piqûres d'insectes.

20190710_144358

Le sureau. Ses fleurs servent à  faire de la limonade ou se mangent en beignets. Ses fruits servent à faire  du ketchup et des bonbons. À ne pas confondre avec un arbuste qui lui ressemble comme deux gouttes d'eau et qui est toxique. Pour les reconnaître il faut regarder les fruits; ceux du sureau comestible tombent vers le bas, ceux du sureau toxique restent bien droits.

20190710_144202

Le houblon sauvage. Les fruits ne sont pas encore sortis; ils entrent dans la composition de la bière. Les jeunes feuilles sentent l'ail quand on les touche.

20190710_144004

Au passage un beau rhagonycha vulva sur une tête de cardère

20190710_144740

Puis nous sommes allés à  l'observatoire.

Et là  J'AI VRAIMENT RAGÉ DE NE PAS AVOIR PRIS MON BAZOOKA!

Les oiseaux étaient au rendez vous: des ibis fascinelles et des spatules! Trop loin pour mon APN.

20190710_145848

20190710_145811

 

20190710_145933

Une belle surprise aussi à  l'intérieur de l'observatoire: 5 nids d'hirondelles, dont un occupé.  Nous sommes vite partis pour ne pas les déranger.

20190710_150035

Comme chaque année le Parc Naturel Régional, propose 150 sorties entièrement gratuites, sur tout le département et sur tous les sujets: animaux, plantes, paysages, ect..... Une très  belle initiative  qui attire à  chaque fois énormément de monde. J'en ai déjà réservé quelques unes!