Samedi c'était  la fête  de la Saint Pierre  le patron des pêcheurs à  Gruissan. Je l'avais raté  l'année  dernière,  aussi cette année,  malgré les 36 degrės, j'y suis allée. 

20190630_140033

Vers le milieu du 18ème,  des pêcheurs  trouvèrent  au bord de la mer, une figure de proue représentant le buste de St Pierre, tenant dans sa main gauche les 2 clés du paradis. Le buste fut recueilli  à  l'église paroissiale. En décembre 1793, le conseil général du dėpartement ordonna la disparition des signes religieux, et des démolisseurs venus de Narbonne vinrent dėtruire les objets d'art et de piété de l'église, dont le buste de St Pierre.

Un groupe de femme pieuses s'y opposèrent et transporta le buste à  la  prud'homie afin que les pêcheurs  protègent leur saint de la vindicte des révolutionnaires.

Depuis le buste de St Pierre trône  dans une salle de la prud'homie dont il ne sort qu'une fois l'an.

Cette fête  a ėvoluė aux fil des années.

La veille au soir, le Rėveil Gruissanais donne la sėrénade dans les rues du village en s'arrêtant  devant chaque maison de pêcheurs qui offre le verre de l'amitié.

Le lendemain, après  les discours officiels, Saint Pierre sort de sa maison portė par des jeunes pour se rendre à  l'église , accompagnė  par le chant de Saint Pierre joué par le Réveil  Gruissanais.

20190630_135951

20190630_140535

20190630_140301

La hampe surmontėe de la petite barque dorée est le symbole du métier de pêcheur. 

Saint Pierre est accueilli  par les autorités  ecclésiastiques, il pénètre dans l'église placė dans le choeur où  il assiste à la  messe. 

Le déroulement de cette messe est spécial. Je vous en donne les principaux ėlėments, mais je n'ai pas pu y assister, ayant des obligations à  la  maison. 

Durant la messe à lieu l'offrande des pêcheurs. Les pêcheurs et leur famille, puis à  la fin les prud'hommes qui sont leurs reprėsentants ėlus font l'offrande. Ils tiennent dans leur main droite la hampe surmontée de la petite barque dorée, et dans la main gauche, un cierge allumė symbole de leur foi et se dirigent vers le choeur. Ils exécutent des pas dansés sur le rythme de la scotish, viel air marin ėcossais qui reproduit le mouvement des bateaux sur les vagues de la mer. Arrivés dans le choeur, ils saluent en écartant largement les bras, les représentants de l'église, à  gauche, le buste de Saint Pierre et à  droite les prud'hommes sur leur banc. 

A l'aller ou au retour ils saluent la vierge dans sa chapelle . Revenant au fond de l'église, ils remettent barque et cierge au suivant. Cette offrande  est un acte de recueillement et de respect envers leur patron qu'ils évoquent dans les moments difficiles.

Source: papier donné  à  l'entrėe de l'église

Vues de l'intėrieur de l'église (j'ai déjà fait un article sur Gruissan et l'église, mais là le soleil éclairait les vitraux)

20190630_142103

20190630_142154

20190630_142229 

L'après midi, des vêpres chantėes par la chorale du Réveil Gruissanais mettent à  l'honneur des chants de la mer.

Puis Saint Pierre quitte l'église, direction le vieux port. Sur le pont, c'est la bénėdiction des flots avec jets de fleurs que le courant amènera à la  mer et sonnerie aux morts en souvenirs des pêcheurs disparus en mer, sous le regard de Saint Pierre.

20190630_140838

20190630_141026

20190630_143005

20190630_143051

20190630_143134

20190630_143251

Puis Saint Pierre est reconduit à  la prud'homie et retrouve sa place dans sa maison jusqu'à  "l'an que ven".

Au passage quelques vues de ce village que j'adore

20190630_141417

20190630_141508

20190630_141633

20190630_141717

20190630_141816

Ce fut une très  belle journée , pleine de découvertes pour moi. L'année prochaine j'espère pouvoir assister à la  messe.