Nous étions très intrigués par cette appellation. Bien qu'ayant vu une photo à la maison de la clape, on se posait pleins de questions.

Le voile s'est levé quand nous sommes arrivés sur le site; fait rare, il y a beaucoup de panneaux explicatifs, pour connaître l'histoire et le fonctionnement de ces glacières; une aubaine!!

20180610_104900

20180610_104913 - Copie

20180610_104913

 La glace au XVIIè siècle: mode et hygiène

Sous l'influence de Louis XIV et de la cour de Versailles, l'utilisation de la glace devient un phénomène de mode. L'introduction des sorbets dont le roi était friand par l'italien Procope est très vite répandue chez les nobles et la bourgeoisie aisée. La consommation de boissons fraichies réputées bonnes pour la santé, connait un franc succès. La médecine de l'époque tà la glace des vertus thérapeutiques pour son action infectieuse, sa capacité à soulager les fièvres et douleurs gastriques et un peu plus tard comme anesthésique local pour des opérations superficielles. Elle est même conseillée comme nouvelle panacée étonnante contre des maladies comme la méningite ou le choléra. L'utilisation de la glace pour la conservation des aliments reste cependant secondaire. le sel reste majoritairement utilisé.

L'organisation économique de la production de la glace

Les glacières existent avant le XVIIè dans les zones de montagne ou leur proximité. La fourniture de la glace est alors un privilège seigneurial. Les conditions climatiques et les vertues nouvelles attribuées à la glace, conduise Louis XIV à organiser son stockage et son commerce sous forme d'un monopole d'état. Par un édit royal en 1659, il donne la permission de construire des glacières en "tous lieux et endroits du royaumme" et d'y vendre de la glace. cette autorisation est donnée par lettres patentes à des fermiers généraux chargés de construire et d'entretenir les bâtiments et d'organiser son commerce moyennant des taxes pour l'état. Cet édit est déclencheur de la construction de nombreux lieux de stockage et d'un commerce florissant.

Un model de glacière est construit à Versailles. De nombreux villages s'équipent de ces bâtiments. En 1688 pour la consommation de la cour du roi, 13 glacières sont en fonction dans et autour du château. En dehors du commerce concernant les plus riches, cette activité occupe de nombreuses familles paysannes en basse saison agricole.

La collecte, le remplissage, le prélèvement, l'entretien du bâtiment leur procurent un complément financier non négligeable. Les activités autour de la glace jouent un rôle économique important à tous les niveaux de la société; Louis XIV dira pourtant que ce commerce n'a rien apporté à l'état.

La glacière de Vinassan

Ce bâtiment technique est construit selon les normes architecturales du XIVè. Il est positionné à flanc de colline.

La partie destinée au stockage de la glace est creusée dans le sol et maçonnée. Les structures supérieures bâties servent essentiellement aux accès nécessaires lors du remplissage ou des prélèvements.

La partie la plus haute est composée d'un dôme percé d'une ouverture. C'est par là que la glace est introduite. La partie médiane, cylindrique, permet l'accès au corps de la glacière pour son entretien ou le débitage sur place de pains de glace. L'ensemble du bâtiment mesure en moyenne 8 mètres de hauteur pour un diamètre de 6 mètres. Il pouvait contenir un peu plus de 100m3 de glace.

Son unique fonction est le stockage. Il n'y a jamais eu de denrées périssables à l'intérieur. L'accès au corps de la glacière est assuré par un couloir vouté en forme de L, au nord du bâtiment. Il est divsé en deux parties fermées par des portes. L'ensemble est recouvert d'une épaisse couche de terre afin d'assurer une meilleure conservation et de lutter contre l'élévation de la température extérieure et du taux d'humidité.

20180610_104939

20180610_105000

20180610_105041

20180610_105054

La date exacte de la construction de cette glacière n'est pas connue, mais elle apparaît dans l'inventaire des biens du Sieur de Chatanié en 1673. La plus ancienne concession officielle d'exploitation est octroyée en 1682 au Sieur Gabriel de Sorgues. La fin de son fonctionnement est également inconnue.

Les glacières méridionales perdront leur importance d'abord par le changement de leur statut juridique après la révolution française et surtout après l'invention de la glace artificielle au milieu du XIXè.

20180610_105023 - Copie (2)

 

20180610_105027

20180610_105126

 Comment çà fonctionne?

1

2

3

4

5

Voilà vous savez tout sur l'histoire de la glace. Il n'y a pas à dire, nos ancêtres étaient quand même sacrément ingénieux!

6 journée