Bien agitée la mer en ce jeudi après midi avec le marin qui souffle. Le paysage de la plage a complètement changé une nouvelle fois pour mon grand plaisir.

1 mer 2

2 mer 1

j'aime ces tas d'écume laissé par la mer; on dirait des macarons au café et des bulles de savon.

3 écume

sur le sable aussi de jolis motifs

4 sable

la tempête de la semaine dernière fait que la mer charie de gros troncs d'arbres qui s'échouent sur la plage; celui de gauche me fait penser à un rapace à l'affût.

5 troncs

mais aussi beaucoup de déchets: végétaux mais surtout humains avec énormément de plastic en tout genre. Et çà, ça me rend folle!

6 déchets

plastic et polystyrène avec des incrustations

7 bouées

je vous le disais, le paysage change; ruisseaux et petites mares sont apparus

8 ruisseau

avant sur cette partie de la plage, vers la digue je pouvais m'y ballader à pied et au sec

9 plus à pied

et là où il y avait de hautes dunes, il ne reste rien, que du plat

10 plus de dunes

mais la nature offre toujours de belles choses. Mouettes, goélands, grands cormorants, vol d'oies sauvage sont au rendez-vous de ma ballade

11 oiseaux 1

bécasseaux sanderling et aigrette garzette que mon objectif a capturé en train de pêcher

12 oiseaux 2

et en plein vol

13 aigrette

ce gros vers très apprécié des pêcheurs, qui est sorti de son trou et sur lequel j'ai failli marcher

14 vers

le renouveau de la nature

15 plantes

d'autres vues

16 vues

jeux d'ombres et de lumières

17 ombres

A l'aller j'étais étonnée de voir sur la promenade des gros tas de sable; aussi au retour comme il y avait des ouvriers et leur engins de chantier, j'ai fais ma curieuse et leur ai demandé à quoi servait ces tas de sable. Ils m'ont répondu que c'était le sable amené par la tempête de la semaine dernière qu'ils dégageaient. En effet sous l'effet du vent et la pression de la mer, des vanteaux (panneaux de bois qui ferment l'accès à la plage l'hiver, justement pour empêcher une fuite du sable), avaient explosé. Du coup la mer et le sable se sont engouffrés jusqu'aux portes des premières maisons, recouvrant la promenade et la route. Quand la mer s'est retirée, il n'est plus resté que le sable, qu'il faut maintenant enlever.

Un sacré travail

18 travaux 1

19 travaux 2

Encore une bonne semaine de boulot et la promenade aura retrouvé son aspect normal, sauf si une nouvelle tempête se profile.

4 week end