L'oiseau mystère de ma dernière ballade a été identifié, grâce une nouvelle fois à Violette:

c'est un bécasseau sanderling

www

De la famille des Scolopacidés, les bécasseaux sanderling constituent, avec les Charadriidés, un groupe d'oiseaux appelés limicoles, c'est à dire littéralement "oiseaux de rivages". Les Scolopacidés sont majoritairement des oiseaux migrateurs de l'hémisphère nord, mais seul le continent antarctique en est dépourvu.

Le bécasseau sanderling est un petit limicole rondelet qui rappelle le bécasseau variable, bien que sa face et son dessous soient largement plus blancs, que sa taille soit légèrement plus grande, son bec plus court et droit. En plumage hivernal, il est grisâtre très pâle, devenant très blanc à la face et sur le dessous. En plumage nuptial, il est totalement différent. La tête, la gorge, la poitrine et le dessus sont brun-roux. Le manteau, les scapulaires et la poitrine sont fortement marqués de sombre, la tête et la gorge finement rayée. L'abdomen, en dessous de la poitrine est d'un blanc pur.

Excepté en période de reproduction, le sanderling, livrée gris perle et blanc, bec et pattes noires, est principalement un oiseau côtier, sautillant avec légèreté sur les plages de sable, courant après le ressac, ou à l'abri de la marée haute, en groupe dense et immobile. Cependant, on l'observe également en mai, à l'intérieur des terres, au bord des pièces d'eau, alors qu'il entame sa remontée rapide vers le Nord.

Il se nourrit en petites bandes à la limite de l'eau, trottinant et picorant dès que la vague se retire avant de remonter vivement lorsqu'elle revient. Vif et adroit, il capture de petits invertébrés (mouches, insectes, crustacés, petits vers mains parfois) en fouillant la couche superficielle du sable, sur la plage.

Voilà vous savez tout

www

Bonne journée; ici vent et pluie sont de retour.