Autre plante croisée lors de ma ballade; celle là je la connais pour en avoir vu en visitant les marais salins de Guérande.

La salicorne a pour étymologie l'arabe "salcoran"

La salicorne d’Europe est une plante sauvage qui pousse dans les marais salants de Charente-Maritime, de Bretagne, de Vendée et de Baie de Somme ainsi que plus généralement au large des côtes de l’océan Atlantique, du Pacifique et de la Manche. Longue et fine comme un haricot vert, elle est facilement reconnaissable grâce à ses petites boursouflures cylindriques qui lui valent le surnom de «Corne de sel». Seule plante des marais à ne pouvoir survivre que dans son environnement naturel, elle nait vers la fin de l’automne, végète ensuite tout l’hiver, pour se développer au printemps.

Arrivée à maturité, à partir du mois de mai, ses tiges atteignent une trentaine de centimètres et deviennent particulièrement résistantes. On la récolte alors, avant que ses rameaux ne deviennent fibreux, jusqu'à la fin du mois d’août. Les tiges tendres et charnues de la jeune salicorne récoltée en mai ou juin, croquantes et salées, peuvent se consommer crues, nature ou en vinaigrette, seules ou en salade avec d'autre ingrédients. La saison avançant, la salicorne devient un peu amère et il est préférable de la blanchir.

La salicorne confite au vinaigre remplace  les cornichons

Si cette plante sauvage n’est pas une algue, elle en a toutes les qualités nutritives. Très peu calorique et riche en minéraux, calcium, potassium, vitamines A, B et C, elle est également diurétique et dépurative.

s1

Dès l'automne, la salicorne se pare de belles couleurs rouges. Je ne sais pas si celles que j'ai vu font partie de l'espèce comestible, puisqu'il en existe une trentaine d'espèces,  mais cela donnait une jolie touche de couleur sur le sable.

s2

s3

Bon week end et n'oubliez pas de retarder vos montres et horloges.

cigale WE