Alors là je viens de me lancer un sacré défi!! En fait si j'avais su ce qui m'attendais je crois que je ne serai pas venu.

Moi qui ne sait absolument pas coudre, même pas un bouton, je me suis lancée dans la confection d'un tifaifai XXL!!

Heureusement qu'on avait une super prof en la personne de Mama Rosina

009

1ère leçon: positionner et plier son tissu

001

Puis dessiner les motifs: j'ai choisi de faire des hibiscus reposant sur des feuilles

002

On épingle tout pour éviter que les 4 épaisseurs de tissus ne bougent

003

et on passe à la découpe

004

et voilà 

006

Maintenant il faut le déplier et le positionner sur le tissu de fond, et là les ennuis commencent!! Il faut une bose dose de patience (qui n'est pas mon fort) et de l'habileté pour que tout le motif soit bien centré. Merci Mama Rosina pour ton aide

008

Puis de nouveau épinglage; çà serait bête que tout bouge après tout le mal que je me suis donné

007

Et maintenant il faut tout surfiler, et là j'ai du boulot vu la longueur de mon tifaifai

014

Et voilà mon travail. Cela m'a pris toute la journée pour faire çà. J'avoue que j'ai eu envie de tout arrêter dans l'après midi, car j'y arrivais pas trop. En plus je voyais les autres filles avancer vitesse grand V. Heureusement Mama Rosina m'a motivée et m'a donné un bon coup de main.

011

Le lendemain: allez hop, on se motive pour finir la préparation ce qui devrait aller plus vite que la veille

D'abord faire le motif de la bordure; là j'ai fais simple: des arrondis

015

Epinglage et découpes

016

Puis une fois posé et cousu à la machine, on surfile le tout

018

Et voili, voilou

020

 

Mon tifaifai est presque fini!!! Reste le plus long: coudre au point caché tous les motifs et découpes.

Alors là j'en ai pour des années!!! LOL! Non j'ai promis à Mama Rosina de lui montrer mon tifaifai fini, au prochain salon de mois de juin. Mais va vraiment falloir que je me motive, parce que toute seule, çà va pas être évident.

En tout cas je suis quand même hyper contente de m'être lancée ce défi. 

Maintenant je ne tiquerais plus devant le prix des tifaifai que je trouvais vraiment chers; mais quand on voit les heures de boulot qu'il y a, le prix le vaut largement.

Et merci à toi Mama Rosina pour ton savoir que tu nous a transmis avec une telle générosité, ta gentillesse, ta patience et surtout ton sourire!!

Maururu