Oui je sais Mimi; j'avais promis: pas de post pendant mes vacances.

Seulement aujourd'hui il tombe des cordes sans discontinuer, donc impossible de faire quoi que se soit!!

Ce matin nous avons un peu (beaucoup??) glander, et cet après midi nous participerons à la préparation du four tahitien pour le réveillon de demain soir: ramassage des urus, des cocos germés pour faire le pain, et épluchage des racines.

D'abord aller chercher les urus, avec Hervé à la perche et David à la réception

1

2

3

 puis direction la cocoteraie à la recherche des cocos germés qui serviront à faire du pain

4 

5

6

7

8

la récolte

9

puis Hervé les fend à la hache pour en récupérer l'intérieur; c'est en fait l'eau de coco qui s'est transformée en pulpe cotoneuse, et c'est cette pulpe qui une fois écrasée au pilon et mélangée à de la farine donnera le uto (pain coco)

10

11

12

 

passons maintenant au débourrage des cocos; d'un coté la bourre qui servira à allumer le four, de l'autre les noix de coco, qu'il faudra ouvrir, râper et presser pour en extraire le lait qui servira à la cuisson des aliments.

13

14

 

pas moins d'une cinquantaine de cocos quand même!!

Voilà la 1ère partie est faite: on à les cocos, la bourre, les pierres; le trou est déjà fait.

Demain dès 9 heure, les hommes allumeront le four, et en cuisine on s'activera à préparer les légumes: tarots, patates douces, fafa, poe, et les viandes et poissons.

A demain

Capture d’écran 2016-10-12 à 09