Une première expérience culinaire pour moi avec la préparation et la dégustation d'un fafaru maison.

Le fafaru

C'est l'une des recettes tahitiennes la plus dégueu par excellence. Pour apprécier ce met il faut être tahitien. Nous en avions fait l'expérience avec mon mari, lors de notre premier voyage, et franchement nous n'avions pas pu aller plus loin que …. la première bouchée. Depuis j'ai appris qu'il y avait une échelle de goût du fafaru, selon son temps de macération (entre 2 et 10 heures). Plus il macère et plus il est fort. Quand à l'odeur, je vous laisse imaginer..... Car n'oublions pas que c'est quand même du poisson qui fermente et se décompose dans l'eau de mer et le miti fafaru.

Le fafaru se prépare en deux temps.

D'abord il faut faire le miti fafaru ; pour cela il faut faire une marinade à base d'eau de mer, dans laquelle on fait macérer pendant 5 jours des arrêtes et chair de rougets, ou des têtes de chevrettes (crevettes) ou encore des petits crabes, enfin si vous arrivez à les attraper. Ensuite on filtre dans un linge cette préparation, en mettant une pince à linge sur le nez, et on met dans une bouteille au frais. On peut le conserver plusieurs semaines.

Ensuite vient la préparation même du fafaru ; il faut découper les filets de thon, perroquet, espadon au choix, en fines tranches d'un demi centimètre d'épaisseur sur 6 cm de long.Puis les mettre à macérer dans l'eau de mer avec le miti fafaru pendant 2 à 10 heures selon l'intensité souhaitée.Le poisson va alors commencer à fermenter, d'ou l'odeur.

Après il ne reste plus qu'à le déguster avec du mitu hue (chair de coco vertes fermentées)ou du lait de coco, accompagné de taro, fei, igname, patates douces.

Et voilà !!!

Bon , pour ma part, je suis allée à la plage avec ma petite bouteille, j'ai nagé jusqu'à la barrière de corail pour la remplir et j'ai acheté le miti fafaru et miti hue au supermarché du coin !! Pas folle la guêpe !!

J'ai laissé mariné que 2 heures, avec du gingembre et de l'ail et là je vous dits pas comment mon frigo empestait!! Je l'ai mangé avec un gratin de féi.

Et........ me voilà une vraie tahitienne. Na na nère !!

 

Fafaru

 

Alors mes impressions :

C'est pas si mauvais que çà, à part l'odeur qui rebutte un peu. La texture est un peu gluante, et c'est un peu trop salé à mon goût. J'ai rajouté un peu de cives et d'oignons. Je n'ai pas aimé la préparation miti hue, j'ai préféré le lait de coco qui adoucit bien. Bon faut dire aussi que je l'ai fait vraiment soft, en le faisant tremper le minimum, c'est à dire 2 heures. Mais pour moi c'est suffisant.

Voilà au moins j'ai essayé, mais bon j'en ferai pas un de mes plats favoris.

Et la vidéo de la dégustation

Bon appétit

Capture d’écran 2016-10-12 à 09