Un bien bel endroit pour une ballade toute en fraicheur; Ces jardins sont méconnus aussi bien des tahitiens que des touristes car ils sont à l'intérieur de l'assemblée de polynésie , donc peut de personnes osent s'y aventurer, à moins de savoir qu'ils sont visitables.

Un magnifique parcours, arboré, un chemin qui serpente le long de la rivière vai'ete,qui se jette dans le Parc bougainville et tout du long des plantes, des fleurs et des arbres, la plupart avec un panneau identificatif.

J'ai adoré. Volià comme toujours ce qu'en dit tahiti Héritage

Les jardins de la reine, rebaptisée jardins Tarahoi-i-Vaiete depuis leur réaménagement en avril 2013, sont un vaste parc arboré d’environ 1200 m² traversé par ce qui reste de la rivière Vai'ete, qui sépare les jardins de l’assemblée de ceux du haut-commissariat. Il s’agit de l’ancien parc du palais de la reine Aimata Pomare IV, à l’intérieur duquel la reine disposait de son propre jardin et de son bassin d’eau douce ou elle y faisait ses ablutions.

Ce bassin a été aménagé en 1858. Les tahitiens venaient puiser l’eau particulièrement pure dans des gourdes placées dans des paniers. La reine 'Aimata Pōmare IV qui ne buvait que du lait de coco ou l’eau de cette source se baignait chaque matin dans le bassin naturel qui entoure la source. Elle restait longtemps plongée dans une sorte de vasque que l'on avait creusé dans le basalte, et elle ne se lassait pas de sentir sur sa peau, la caresse précipitée et fluide du courant. Les serviteurs répandaient à son intention du monoi et le bain matinal se prolongeait d’ordinaire en causeries nonchalantes avec les filles de la cour jusqu’à l’heure du repas de midi. Les suivantes, ses compagnes, prenaient leurs ébats un peu au-dessous. 

Le grand bassin actuel du jardin de la Reine est un point de résurgence de la rivière Vai’ete. Il est décoré de nymphéas et ombragé par les frondaisons toujours vertes des arbres. L’eau s’échappe ensuite par un ruisseau qui coule le long des bâtiments de l’assemblée avant de disparaître sous la place Taraho’i pour ressurgir au parc Bougainville. 

Ces jardins restent méconnus car ils sont situés essentiellement à l’arrière du bâtiment de l’assemblée de Polynésie française.

Ballade en photos

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

 

11

12

13

 

Voilà; franchement s'il y a bien une ballade hors des sentiers battus à faire, c'est celle là. C'est tout de suite à droite en entrant. 

Un havre de beauté, de détente et de sérénité.