Faut que je vous dise: on n'a pas eu trop de temps pour chercher une voiture, ni surtout les moyens financiers pour en acheter une neuve.

Du coup mon zhom a racheté la poubelle d'un collègue! Et quand je dis poubelle, le mot est faible!! Des éraflures et coups un peu partout, le coffre qui ferme mal, les pleins phares qui ne fonctionnent pas et surtout rouillée de chez rouillée. Mais bon, pour m'emener à la plage ou faire les courses, elle suffit bien.

Du moins jusqu'à dimanche. Ce matin là je décide d'aller faire quelques courses à carrefour (le centre entier est ouvert le dimanche, les boutiques, la pharmacie et même le médecin!!). Arrivé sur la bretelle qui mène au parking, mon pneu avant droit qui explose littéralement; la peur que j'ai eue!! Heureusement j'ai pu me garer sur le parking, et tandis que je sortais de la voiture pour constater les dégâts, une voiture se gare à côté de moi.

Un jeune homme et sa copine. Le jeune homme me dit:

-" Madame, j'étais derrière toi, j'ai vu ton pneu. Tu veux que je change ta roue?"

Moi toute contente:

-" oh oui; merci c'est sympa"

Et le voilà qui s'escrime sur les boulons, tellement rouillés qu'il a vidé sa bombe de WD40!! Quand enfin il a pu enlever les boulons, impossible d'enlever la roue; toujours la rouille qui coinçait la jante!! Il y a passé 3/4 d'heure à essayer, le pauvre, sans y parvenir.

Et le pire c'est qu'il était vraiment désolé de me pas pouvoir m'aider.

J'ai donc appeler mon assistance voiture, tandis qu'il repartait avec sa copine.

Et pendant que j'attendais le dépanneur, un gros 4X4 s'est arrêté.

Là encore le monsieur s'est proposé de m'aider, et là encore impossible d'enlever cette foutue roue!!

Finalement la dépanneuse est arrivée, et a pu enfin libérer la roue au prix de 1/2 heure d'effort.

La roue de secours en place, il me dit:

-" Madame, faut que tu ailles à la station essence pour pomper la roue( c'est à dire la faire gonfler)".

Je dis OK, et file faire mes courses. Là je rencontre le 2ème monsieur qui me demande si c'est fait. Je lui dit que oui, mais qu'il faut que j'aille à la station pour pomper ma roue. 

et là il me dit:

-" Pas de problème, je dois aller faire de l'essence, tu me suis et je pompe pour toi"

Et voilà comment çà se passe à Tahiti. A Mayotte, au mieux je me serai faite dévalisée, au pire dévalisée et violée.

Du coup lundi, je me suis aventurée dans la zone industrielle de Papeete pour aller faire vérifier mes autres pneus, et j'ai bien fait car celui à l'avant gauche était dans le même état.

Bref me voilà avec des pneus tout neufs, prête à partir en vadrouille.

La photo de mon pneu

20160911_100304