Direction Guérande de nouveau, mais cette fois çi on s'arrête avant, à Terre de sel pour visiter et apprendre le métier de paludiers.

Nous avons rendez-vous à 11heures avec Rémy qui sera notre guide pour toute la visite.

D'abord il faut savoir que le terme paludiers est propre à la Bretagne; çà vient de palu qui en breton veut dire marais.

Puis nous commençons la visite. Terre de sel est une exploitation de 2000 hectares de terrain, divisé en plusieurs dizaines de salines, toute sur le même modèle

20140717_120536

20140717_120836

20140717_120845

marais1b

 

Ici c'est la bondre avec la porte que le paludier ouvre tous les 15 jours pour laisser entrer l'eau de mer pour alimenter la vasière, qui elle même alimentera les fares, qui alimenteront les oillets où est récolter le sel

20140717_123227

20140717_121341

20140717_122156

20140717_122409

 

Les divers instruments nécessaires au paludiers

20140717_114137

20140717_114121

20140717_114142

20140717_114127

 

20140717_114146

20140717_114130

20140717_114159

Et Rémy qui nous montre le mouvement pour utiliser le boutoué sans racler la vase

20140717_130437

Il faut savoir que la récolte de sel sefait mi juin et mi septembre. Le reste de l'année est consacré à l'entretien de la vasières, des bondres et surtout des fars et oillets qu'il faut racler pour les débarrasser de la vase, reconstruire les petits murets, élaguer les herbes vivaces qui fleurissent en automne pour éviter que les graines ne soient dispersées partout dans la saline. Un sacré travail dont on n'a pas idée. D'ailleurs les paludiers sont tous bronzée avec les tablettes de chocolat!!!

20140717_123731

Et volià une vasière non productive, qui est laissé avec juste un peu d'eau pour que les 280 espèces d'oiseaux qui peuplent les marais, viennent y nicher et manger. 

En fait il s'agit d'une vasière qui a été laissé à l'abandon; l'eau s'est évaporée,laissant l'argile durcir et se fendre. Quand un paludier a décidé de la remettre en action, il n'a récolter que du sel rouge, impropre à l'exploitation. Pourquoi rouge? la légende dit que c'est pare que le paludier qui n'était pas un homme sage, a été ensorcelé. La vérité, c'est que l'argile s'est occidé à l'air libre, et que les particules de fer qui flottait dans l'eau ont coloré le sel en rouge. Donc la coopérative n'en n'a pas voulu et la vasière a été mise en jachère.

20140717_124300

Il faut savoir que contrairement à ce qu'on pense, ce n'est pas le grand soleil qui augmente la production de sel. Rémy nous disait qu'il vaut mieux avoir 18° et du vent, plutôt que 30° et pas de vent. Le vent fait évaporer plus vite l'eau de mer.

De même la récolte se fait le matin; les cristaux de sel sont raclés et mis en tas, puis un saisonnier arrive avec une pelle et une brouette pour les ramasser et les mettre en gros taspour sécher avant qu'ils soient acheminés vers la coopérative.

De plus, 1millimètre de pluie dans les oeillets, et il faut 10 jours de soleil pour pouvoir récolter; c'est dire si la météo est importante.

20140717_132240

 

La fleur de sel quand à elle, se récolte en fin d'apès midi. Elle se forme après le ramassage des cristaux, et seulement sur un petit coin des oeillets, selon la direction du vent. La encore il faut le geste très précis du paludier pour récolter cette peau, cat si un kilo de fleur de sel se négocie à 2000 €, si vous louper votre coup,la fleur de sel se transforme en gros sel à 200€ du kilo.

20140717_132613

 

La salicorne, sorte d'algues très salée qui pousse en bordure des marais et que l'on mange en salade, ou cuite comme des haricots verts. Pleine d'oligots éléments, elle est très bonne pour la santé

20140717_132220

Fin de la visite, très instructive. Je ne regarderai plus mon pot de sel de la même manière.

Et pour finir deux petits films explicatifs