Au nord de Mahajanga; 18 km de piste un peu défoncée pour y arriver: aille mon dos!!!

Tout d'abord il faut s'arrêter au marché du village d'à côte de chez Claude, pour y acheter de la viande hachée et du pain ainsi que des bananes. Pourquoi?.....

Encore un petit marché typique

lac1

lac2

lac3

lac4

lac5

Puis après plus d'une heure de route, nous arrivons à l'entrée du Lac Sacré qui se trouve sur la propriété d'un ancien président de Madagascar aujourd'hui décédé.

Il nous faudra attendre un peu pour faire les formalités d'entrée: 5000 ariary par personne + le guide ( environ 1,72€ l'entrée; le guide c'est compris dans le tarif, mais on peut laisser un pourboire)

lac6

lac7

lac8

lac9

Si je lui fait un bisou, il se transformera????

En attendant nous faisons quelques photos d'un village caché dans la verdure

lac10

lac11

Enfin après 1/2 heure d'attente, notre guide arrive enfin et notre petite troupe se met en route

10 minutes de trajet pendant lesquelles notre guide, nous expliquera la tradition de ce lac et le parcours que nous ferons.

Pas toujours facile de le comprendre car son français est "petit petit" comme il nous a dit.

lac12

lac

Et nous arrivons au lac sacré

lac13

lac14

C'est ici que les Malgaches, en grande partie d'origine Sakalas, (n'oubliez pas que nous sommes toujours sur leur territoire), viennent faire des voeux.

Pour cela, il faut faire offrande d'un peu de miel, puis jeter une pièce dans le lac sacré en prononcant ses voeux.

Alors le gardien du lac sacré donne aux poissons de la viande hachée et du pain, pour honorer les esprits sacrée des rois Sakalas et leur demander qu'ils exaucent les voeux. (voilà le pourquoi de nos achats au village)

Une fois que le voeu est exaucé, alors la famille doit revenir  pour faire une sacrifice de remerciement au pied de l'arbre sacré

lac15

Pour cela, la famille consulte le MPANANDRO  sorte de devin, personnage très important car lui seul connait les bonnes ascendances cosmiques pour célébrer les cérémonies. Pas une fête n'est décidée sans son aval

Et bien sur aucune offrande ne doit être faite les mardis et jeudis qui sont des jours fady (tabous).

Une fois la date décidée, la famille arrive avec soit un zébu pour les plus riches, soit une chèvre, un agneau, un poulet.... qui sont égorgés au pied de l'arbre sacré pour remercier les esprits. Après la viande est partagée entre la famille  et le Mpanandro qui a dirigé le sacrifice et dégustée sur place.

Dans ce lac nous aurons l'occasion de voir des murènes et des carpes de taille impressionnante, qui se précipitent dès que le guide jette la nourriture

 

 

lac18

lac19

lac20

lac21

lac22

Là j'ai eu beau attendre que la plus grosse murène du lac veuille bien se montrer, mais elle a pas voulu!!

Une petite minutes d'ambiance zen

Puis nous poursuivons notre visite, passant devant  l'arbre aux milles branches, un baobab centenaire sacré lui aussi

lac24

lac25

empruntant parfois des ponts pas très rassurant,

lac26

pour arriver à un autre lac , plus sauvage celui là, qui en fait alimente le Lac Sacré.

Et nous terminerons notre visite par l'enclos aux crocodiles

lac27

à table!!

lac28

miam

lac29

je l'aurai un jour, je l'aurai....

et pour finir, la petite minute : "frisson dans le dos"; montez bien le son!!!

pour le fun, je me suis amusée avec PICASA, le logiciel de photo que j'ai trouvé

lac9-001

lac29-001

plume1

plume3-001

je vous souhaite un très bon dimanche.

pour moi au programme: galette des rois et repos.

Bisous